YouTube, Dailymotion, Vimeo : le match des plateformes vidéo

Aujourd'hui, quand on veut poster ou regarder une vidéo sur internet, on se tourne tout naturellement vers le géant américain YouTube. Fondé en février 2005 par trois employés de PayPal et racheté en octobre 2006 par Google, le site est aujourd'hui devenu un mastodonte du web, la preuve en quelques chiffres :

  • plus d’un milliard d’utilisateurs uniques le consultent chaque mois,
  • plus de quatre milliards d’heures de vidéos y sont regardées chaque mois,
  • 72 heures de vidéos y sont mises en ligne chaque minute,
  • 3ème site le plus visité selon Alexa.

Fort de sa puissance et de sa notoriété mondiale, YouTube a annoncé il y a quelques jours la première édition des YouTube Music Awards. Concurrente aux MTV Vidéo Music Awards, l'émission d'une durée de 90 minutes sera retransmise en direct le dimanche 3 novembre 2013 sur le site de partage de vidéos.

Mais si YouTube est devenu incontournable dans son domaine, il ne faut pas oublier la présence de certains de ses concurrents, moins connus, mais qui disposent eux aussi d'avantages vis-à-vis du site de Google.

Je pense notamment à Dailymotion. Créé seulement un mois après YouTube, le site fondé par deux Français, Benjamin Bejbaum et Olivier Poitrey, est devenu en 2012, avec plus de 110 millions de visiteurs uniques par mois, le 31ème site le plus visité au monde.
Certes, c'est loin derrière son concurrent américain, mais la plateforme française n'a, elle, pas le soutien et la puissance de Google pour attirer du trafic.

Elle tire sa renommée des contenus qu'elle propose. En effet quand YouTube mise sur ses utilisateurs pour produire des vidéos, Dailymotion s'axe sur la présentation de contenus exclusifs et sur les partenariat, à l'image de celui signé fin juillet avec VEVO et ses 75 000 clips vidéo et concerts live, maintenant disponibles sur le site français.

Enfin, je voudrais conclure cette présentation des principaux acteurs de la vidéo en ligne avec Vimeo, qui est pour moi la "Rolls" du secteur.
Que ce soit par les contenus qui y sont postés ou pour sa présentation générale, Viméo a toujours fait de la qualité son fer de lance pour se démarquer de la concurrence.

Pour Kerry Trainor, son directeur général, utiliser Vimeo à la place de YouTube, c'est "un peu comme choisir d'utiliser un Mac à la place d'un PC" - et ce genre de comparaison, on approuve chez idéveloppement. Nos amis de chez Windows apprécieront...

Il faut reconnaitre que la comparaison de Monsieur Trainor tient la route, tant le positionnement haut de gamme de la marque se fait ressentir quand on navigue sur le site web de Viméo. La plateforme a été fondée en 2004, par des cinéastes et réalisateurs pour partager leurs réalisations avec d'autres professionnels du secteur. C'est pourquoi aujourd'hui, c'est sur Viméo que nous trouvons les plus belles vidéos, que ce soit des courts-métrages :

ou des réalisations amateurs :

C'est dans l'ADN de la marque. Plus sobre, plus design, plus intuitif, le site lui-même renvoie l'image d'élégance que veulent transmettre ses créateurs.

Enfin, c'est à ce jour la seule plateforme qui propose une offre "premium" qui donne accès à des services tels que l'amélioration de la qualité vidéo ou le retrait des publicités.

Si demain vous deviez choisir l'un de ces sites, voici ce que vous devriez retenir de chacun :

  • YouTube : le "Leader" de son marché, on l'aime pour le nombre de vidéos qu'il propose.
  • Dailymotion : le "Frenchy" de la bande, on l'aime pour ses vidéos exclusives et ses partenariats.
  • Viméo : le "Mac" des plateformes vidéo, on l'aime pour la qualité de son contenu et son ergonomie.

Ajouter un commentaire

(Ne sera pas affiché)
(Facultatif)