Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Google Loon, internet dans des ballons

Aucun commentaire

On connaissait le Google X Lab pour ses lunettes intelligentes ou ses voitures autonomes, mais cette semaine, c'est avec le projet "Loon" que le laboratoire secret de Google suscite notre intérêt.

À la fois diminutif de "Balloon" et synonyme de "Dingue", "Loon" est le projet qui a pour ambition d'ouvrir le monde entier à internet.

Actuellement, en raison de problèmes d'infrastructures, deux tiers de la population mondiale n'a pas accès au web, et donc à Google. Un constat sur lequel s'est basée la firme de Mountain View pour développer "Loon".

Un projet fou, consistant à envoyer des ballons dans la stratosphère, à 20 km d'altitude. De là-haut, ces "loons" auront pour mission de former un réseau dans le ciel en utilisant des espaces blancs (des bandes de fréquences actuellement inexploitées) et seront relayés au sol via des émetteurs spéciaux.
D'une portée de 40 km, chaque ballon assurera une connexion proche de la 3G que nous connaissons actuellement sur nos smartphones. Google n'a d’ailleurs pas précisé s’il s'agit de 3G classique (384 Kb/s) ou de 3GH+ (42 Mb/s).

Google Loon 1 petite Google Loon 2 petite

Afin de réaliser un maillage complet de la zone à couvrir, les ballons utilisent des énergies solaires et éoliennes pour ajuster leurs positions et se placer dans les bons courants de vents stratosphériques. Pour gérer son parc, Google a élaboré des algorithmes et systèmes informatiques complexes. En effet, la mise en place d'un tel réseau nécessite une gestion en temps réel de l'ensemble des ballons, afin de moduler leurs altitudes, leurs emplacements ou encore la puissance de leurs signaux.
Cette semaine, une trentaine de ballons ont été envoyés dans l'espace aérien néo-zélandais. Au sol, 50 bêta-testeurs auront pour mission d'apporter les premiers retours sur ce nouveau mode d'accès à internet. À terme, Google souhaite étendre l’expérience dans des pays à la même latitude comme l'Afrique du Sud, l'Uruguay, l'Australie ou le Chili.

Google Loon 3

Pour plus d'informations sur le sujet, je vous invite à consulter le site Google Loon et à regarder la vidéo ci-dessous.

Posté dans : Geek
Mots-clés : ballons, Google, internet, Loon, réseau

Ajouter un commentaire