Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Le son du week-end : Eagles of Death Metal

Aucun commentaire

Ça faisait (trop) longtemps qu’on n’avait pas sorti de “Son du week-end”, et au vu des récentes actualités, on a même décidé de vous offrir un “Son de ces dernières semaines” en vous présentant les Eagles of Death Metal.

EODM-ideveloppement

Le satanisme à l'état pur

Le groupe Eagles of Death Metal est devenu tristement célèbre depuis son dernier concert parisien le 13 novembre dernier au Bataclan. Depuis, on entend et lit un peu tout à leur sujet, dont un certain nombre de choses erronées. Du coup, je me suis dit que ça serait une bonne chose de vous parler d’eux cette semaine.

Les Eagles of Death Metal (EODM) sont originaires de Palm Desert en Californie. Le groupe a été fondé en 1998 par Jesse Hugues (dit “Boots Electric”) et Josh Homme (“Baby Duck”). Ce sont les deux seuls membres permanents du groupe, le reste des musiciens change régulièrement au fil des tournées.

Pour tout bon fan de rock, le nom de Josh Homme n’est pas inconnu. En plus d’être le leader du groupe Queens of the Stone Age, il est aussi engagé dans un véritable record du plus grand nombre de side-projects, parmi lesquels on trouve l’excellent Them Crooked Vultures au line-up de rêve. C’est d’ailleurs “à cause” de ces nombreux projets que Josh Homme ne se trouvait pas sur la scène du Bataclan avec le reste du groupe. S’il est très investi dans les enregistrements, il ne se produit que très rarement avec EODM.

Leur musique est, contrairement à ce que leur nom laisse entendre, bien éloignée du death metal. Depuis plus de 15 ans, les EODM propagent leur bonne humeur et font bouger des “centaines d’idolâtres” sur un son blues-rock, avec des titres accrocheurs comme “Wanna be in LA” ou “I Want you so hard”. Leur nom est en réalité tiré d’une blague entre Jesse et Josh. Ces deux-là sont en effet plus connus pour leur langage coloré, leur humour décapant dans l’esprit “sexe, drogue et rock ’n' roll”, que pour leur agressivité.

Bref, vous l'aurez compris : les Eagles of Death Metal ne sont en réalité que quelques potes qui aiment l'humour et la bonne musique, et cherchent à partager ça avec un maximum de gens. Aussi, pour accompagner votre fin de semaine, je vous invite à lancer la vidéo ci-dessous et à bouger les épaules avec moi depuis vos fauteuils de bureaux.

Posté dans : Culture
Mots-clés : blues, eagles of death metal, musique, rock, USA

Ajouter un commentaire