Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Le son du week-end : retour d'Arctic Monkeys

Aucun commentaire

Cette semaine, j'ai appris l'une des plus belles nouvelles de ma vie (rien que ça) : mon groupe préféré de tous les temps reprend du service et sort un album d'ici la fin de l'année ! JOIE. En effet, en août 2014, mon cœur et mon âme s'étaient totalement brisés en apprenant l'annonce officielle du groupe Arctic Monkeys, désormais en "pause indéfinie".

Originaire de Sheffield, ville industrielle près de Manchester, le groupe d'indie rock se forme en 2002. Il est composé de 4 membres : Alex Turner (chant, guitare), Jamie Cook (guitare), Nick O'Malley (basse) et Matt Helders (batterie). La force essentielle des Monkeys vient des figures de style et de la poésie des textes écrits par Turner. Leur musique s'enracine dans des influences allant de The Smith à John Lennon, en passant par Queens of the Stone Age ou encore Dr Dre et Outkast. Entre balade britpop d'adolescent et rock psychédéliques aux rythmes hypnotiques, la patte des Arctic Monkeys reste identifiable avec les rythmes de batterie folle de Matt et aux ponts de basse de Nick.

groupe-arctic-monkeys

Bref vous l'aurez compris, je pense que ces 4 garçons ont bien faits de se rencontrer dans un lycée miteux de la banlieue de Sheffield pour former ce qui sera, pour moi et une génération entière, un groupe phare du rock des années 2000.

Le groupe en quelques chiffres

  • Le premier opus, Whatever People Say I Am, That's What I'm Not (2002), est l'album le plus rapidement vendu par un groupe au Royaume-Uni. Le premier jour de sa sortie, l'album se vend à 118 501 exemplaires, soit plus que les autres artistes du top 20 réunis.
  • Leur dernier album, sorti en 2013, est le vinyle le plus vendu de la décennie. Il est également élu "meilleur album" aux Brit Awards de 2014 (cérémonie où le groupe recevra également le prix du "groupe de l'année") et par le magazine NME.
  • 3 prix "meilleur album" aux Brit Awards.
  • Favourite Worst Nightmare (2007) atteint la première place des charts au Royaume-Uni six jours après sa mise en vente. Fait rare, la totalité des titres se placent dans le top 200.

J'attends donc avec impatience le sixième album "avant la fin de l'année", croisons les doigts ! En attendant je vous laisse avec un morceau mythique du groupe.

Posté dans : Culture
Mots-clés : arctic monkeys, indie, musique, rock

Ajouter un commentaire