Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

What happens in Vegas

Aucun commentaire

La semaine dernière à Las Vegas se tenait la nouvelle édition du CES (Consumer Electronics Show), soit le rendez-vous n°1 des acteurs de l’électronique grand public, qui fixe les tendances technologiques à venir au niveau mondial. Au programme de ces 4 jours, des allées entières de stands présentant des innovations en matière d’audio, télévision, téléphonie, réalité augmentée, drônes, automobiles…

idev-CES1

Autre secteur très largement représenté lors de ce CES : les objets connectés. Le moins qu’on puisse dire c’est que les capteurs ont encore de très beaux jours devant eux. Chaque année, les entreprises redoublent de créativité lorsqu’il s’agit de nous connecter à de plus en plus d’objets en tout genre.

On retrouve donc les bracelets, surtout à destination des sportifs, avec des fonctionnalités toujours plus poussées et des données plus précises d’année en année. Lors du CES, les premiers vêtements connectés ont été présentés, notamment par Samsung, mais également des chaussures et même des gourdes... A ce moment-là, je ne peux m’empêcher d’imaginer une personne partir faire son footing en étant branchée à tout un tas de capteurs. Une sorte de C3PO façon running.

Des fois, on pourrait se demander si les entreprises ne se sont pas lancées dans un concours de l’objet connecté le plus inattendu. En plus des presque basiques bracelets, on peut découvrir un nombre croissant de gadgets connectés pour la voiture, mais également des frigos, des colliers pour animaux domestiques, des tatouages (qui sont en réalité des patchs), des lits et même des tests de grossesse…

idev-CES2

Néanmoins, parmi ce florilège d’innovations plus ou moins utiles, j’en ai repéré une qui a attiré mon attention. Il s’agit d’un traducteur de poche nommé Ili, créé par une jeune entreprise japonaise du nom de Logbar. Ili, qui a reçu le prix de l’innovation lors de ce CES, permet de traduire en temps réel, sans connexion Wi-fi ni 4G, et de tenir une conversation en deux langues différentes. Grâce à ce petit objet, la barrière de la langue ne serait plus qu’un lointain souvenir. A l’heure actuelle, Ili ne propose que la traduction de 3 langues (japonais, chinois, anglais), mais devrait intégrer le français, le thaïlandais et le coréen dans une prochaine version, ainsi que d’autres langues dans les évolutions à venir.

idev-CES2

Le CES de Las Vegas a également été l’occasion pour de nombreuses sociétés françaises d’exposer leur savoir-faire et de faire parler d’elles. Elles sont près de 190 (dont 128 start-up) à avoir installé leurs stands dans les allées du CES, soit 55 de plus que l’année dernière, ce qui fait de la France la 2e délégation derrière les Etats-Unis. Ces entreprises labellisées “French Tech” ont aussi pu compter sur le soutien d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie et des Finances, qui avait fait le déplacement depuis Paris. Tout sourire, barbe naissante et cravate laissée au vestiaire, c’est un Emmanuel Macron très “aux couleurs locales” qui s’est exprimé en anglais pour soutenir et promouvoir l’entreprenariat français.

Même si cette édition du CES de Las Vegas a dévoilé des innovations très prometteuses, il faut tout de même reconnaître qu’on reste dans la surenchère en matière de gadgets. On pourrait aisément résumer cette convention par l’expression “Toujours plus !”.

Ajouter un commentaire