Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Xbox vs PlayStation : 15 ans de combat vidéoludique

Aucun commentaire

Cette année 2013 est un grand cru pour les amateurs de jeux vidéo. Après les micro-consoles, dont je vous ai parlé il y a quelques mois, voici que leurs cousines la Xbox One et la PS4 débarquent sur le sol français !

Xbox OnePS4

Je ne vais pas vous parler des caractéristiques techniques de ces consoles, ni vous faire un test de ces dernières. Vous trouverez déjà pléthore d’articles traitant de ces sujets sur le net.

Ce que j’aimerais faire avec vous aujourd’hui, c’est revenir un peu en arrière. Au milieu des années 1990, époque où Sony a posé les premières pierres de l’empire vidéoludique que nous lui connaissons actuellement.

À l’époque, la marque japonaise lance en grande pompe sa première console de salon, la PlayStation 1. Ses performances graphiques ainsi que sa manette ultra-ergonomique font de Sony, LE constructeur référent sur le marché du jeu vidéo. À partir de cette date, les anciennes générations qualifieront de “PlayStation“ tout ce qui ressemble de près ou de loin à une console de jeu.

En 2000, la marque japonaise assouvit sa suprématie mondiale avec le lancement de la PlayStation 2, devenue désormais la machine la plus vendue de l’histoire du jeu vidéo avec plus de 155 millions d’unités écoulées à travers le monde !

Comparativement, Microsoft et sa Xbox, sortie en 2001, vendue à 25 millions d’exemplaires ne font pas le poids. Plus technique, plus obscure et à la manette disproportionnée, la première console de la firme de Redmond a du mal à trouver son public notamment au Japon où seuls 700 000 exemplaires seront écoulés en 6 ans...

Cette Xbox résonne au final comme un prototype pour Microsoft. Un ersatz de console, destiné à préparer le terrain et à légitimer sa position de constructeur en vue de la contre-attaque que la marque réserve à Sony.

Une contre-attaque dont le fer de lance se nomme Xbox 360. Une plateforme plus aboutie techniquement, plus mature et surtout plus accessible. Symbole de ce rééquilibrage des forces entre les deux constructeurs, la péniche estampillée Xbox 360 que Microsoft fit passer sur la Seine, quai de Suffren, juste devant la soirée de lancement de la Playstation 3.

Un ambush marketing de grande classe qui n’empêchera pas la console de Sony de se vendre à 80 millions d’exemplaires ! Tout autant que sa cousine américaine, mais ce chiffre reste bien moins important que celui de sa grande soeur, la PlayStation 2.

Cette génération de consoles est aussi le moyen pour les deux constructeurs d’introduire leurs nouveaux accessoires de gameplay : Kinect pour Microsoft ou le PlayStation Move pour Sony. Ils sont censés venir concurrencer Nintendo et sa Wii sur le marché du casual game.

Des accessoires revus, corrigés et estampillés 2.0 pour accompagner les sorties de la Xbox One et la PlayStation 4 de façon à faire de ces dernières de véritables plateformes multimédias complètes, toujours plus connectées et censées proposer aux joueurs l’expérience la plus diversifiante possible.
Une rivalité bénéfique pour le consommateur donc, et qui n’est pas prête de s’arrêter tant le marché du jeu vidéo est une véritable manne financière pour ces constructeurs. En 2013, ce marché est estimé à 70 milliards de dollars et devrait atteindre les 86 milliards en 2016 !

Posté dans : Geek
Mots-clés : consoles, gamer, jeux vidéos, Microsoft, PlayStation, Sony, Xbox

Ajouter un commentaire