La rédaction web, une méthode adaptée

L'écosystème numérique actuel est composé d'un volume considérable de contenus textuels. Vous pouvez ainsi trouver plusieurs milliers de résultats pour quasiment n'importe quelle requête sur internet. L'objectif de la rédaction web est donc d'optimiser la visibilité de votre contenu web sur la toile.

Au sein de notre agence SEO bordelaise, nous favorisons une méthode de production par étapes basée sur la sémantique et le champ lexical, deux notions essentielles à tout rédacteur web pour espérer gagner des positions sur Google. Nous verrons que la structure et l'approche en pyramide inversée représentent elles aussi des points indispensables à prendre en compte dès les premières phases de rédaction web.

L'objectif de ces différentes étapes est d'optimiser votre contenu web d'un point de vue SEO afin de favoriser sa lecture, sa compréhension et son indexation par les moteurs de recherches. Le but étant bien entendu d'obtenir les meilleures positions dans les résultats de recherche pour gagner en visibilité.

rédaction web - idéveloppement

Un style rédactionnel adapté au web

Le rédacteur web développe un style rédactionnel qui peut s'éloigner des pratiques plus classiques du journalisme. Il saura appliquer à la lettre un certain nombre de règles de structure et d'optimisation sémantique pour faire remonter son contenu sur Google.

Contrairement aux pratiques du journalisme, la rédaction favorisera les phrases courtes, les éléments de structure optimisés en fonction du mot-clé ciblé et d'études sémantiques rigoureuses, le placement de balises précises, etc.

N'oubliez jamais que le point de départ d'une bonne stratégie de rédaction web sera toujours la validation du mot clé à utiliser. En effet, il est très important de s'intéresser aux volumes de recherches ainsi qu'a la concurrence des mots clés sélectionnés. A volumes de recherches équivalents, on préféra toujours un mot-clé moins concurrentiel.

Le métier de rédacteur demande aussi une veille quasi permanente sur les dernières bonnes pratiques en la matière. En effet, cette forme d'écriture est totalement dépendante des règles fixées par Google et ses différents algorithmes. Le référencement naturel est une stratégie de moyen ou long terme.

Les qualités d'un bon rédacteur web seront donc la pertinence, la connaissance technique, la rigueur, la patience et la régularité. Le respect des règles de base et l'optimisation sémantique de vos textes vous permettront d'avoir quelques points d'avance sur vos concurrents.

La Pyramide inversée, donnez aux lecteurs ce qu'ils demandent

La méthode de rédaction de la pyramide inversée consiste à proposer les informations les plus importantes dès les premières lignes de votre page pour ensuite développer progressivement les différentes idées et finir sur une ouverture. Les mots clés doivent être placés dès le titre et l'introduction. Plus on descend dans la pyramide plus l'information est développée et segmentée.

L'importance de cette pratique réside dans le fait que les utilisateurs sont de plus en plus pressés et prennent de moins en moins de temps pour analyser un contenu dans sa globalité. Ainsi, proposer les informations les plus importantes dès le début permet d'inciter le lecteur à découvrir l'ensemble du contenu. En rédaction web, la conclusion vient en premier.

Les titres principaux et les textes présentés dans le chapeau doivent présenter une information complète et synthétisée. Le défi est donc d'apporter en quelques lignes une réponse au sujet et proposer les informations les plus intéressantes. Pour ce faire, il est recommandé d'utiliser la règle des 5W (What, Who, When, Where, Why). Le lecteur comprend ainsi rapidement de quoi parle la page et si le sujet est en lien direct avec son intention de recherche initiale.

Les paragraphes suivants permettront de développer les idées validées dans l'introduction. Le rédacteur complètera ainsi son contenu avec des informations plus précises et un développement des propos. Il sera ici judicieux d'avancer vos différents arguments dans des sous-parties dédiées. Pour fluidifier la lecture, nous recommandons d'agrémenter vos contenus avec des illustrations, des photos, des vidéos ou toute autre forme de contenu complémentaire.

La dernière partie sera consacrée au développement des détails très précis comme les informations techniques, les liens vers des contenus connexes, les sources, les informations sur l'auteur, les documents à télécharger, etc. Pour favoriser l'engagement et les commentaires, il est aussi judicieux de finir son contenu sur une ouverture ou une question posée directement aux internautes.

rédaction web - pyramide inversée hiérarchie de l'information

Une structure rigoureusement travaillée pour plus de fluidité

Vous avez surement déjà entendu parler des balises titre h1 et h2, des métadescriptions et title, etc. Nous allons donc faire un rappel sur les règles de base en termes de structure technique de votre page de contenu.

Ainsi, en plus d'un respect rigoureux de l'orthographe, l'importance de la hiérarchisation et de l'aération dans l'écriture web est établie depuis de nombreuses années. Pour rappel, différentes études ont montré qu'utiliser régulièrement le saut de ligne permet une meilleure lisibilité des contenus.

Les éléments structurels de base d'un article seront donc :

  1. Titre H1 : définition du sujet et placement du mot clé.
  2. Entête : réponse à la problématique. En rédaction web, la conclusion vient en premier.
  3. Titres H2 : développement du sujet. Peuvent être eux-mêmes segmentés en plusieurs H3.
  4. Contenus visuels : photos, illustrations, infographies, etc.
  5. Métadescription et Title : méta données favorisant la compréhension des moteurs de recherche.
  6. URL optimisée : configurer l'URL rewritting. On préfèrera toujours une URLs du type : exemple.com/titre-de-l-article.html

L'optimisation sémantique : prenez de l'avance sur la concurrence

L'époque où il suffisait de placer le plus de fois possible votre mot clé dans les différents contenus et éléments de structure est bien lointaine. Cette pratique de suroptimisation en ligne est aujourd'hui totalement obsolète.

Il est désormais important de traiter un sujet dans sa globalité tant au niveau des thèmes que de la sémantique. La connaissance et l'utilisation d'un champ sémantique défini est devenu LA pratique d'optimisation de contenu en SEO.

L'important est donc de définir l'univers et les différents termes gravitant autour de votre mot clé principal. On peut établir une liste de 20/30 mots avec une orthographe définie et les placer de manière subtile dans notre contenu. N'oubliez jamais que la rédaction web s'adresse avant tout à l'utilisateur. Il ne sert à rien d'être premier sur Google si notre texte est difficilement compréhensible par l'internaute. Dans la sphère SEO, un adage revient souvent : "Il faut écrire pour l'utilisateur en séduisant les moteurs de recherche" et non l'inverse.

Il existe un certain nombre d'outils permettant un accompagnement très précis dans la définition de ce fameux champ sémantique. On peut citer quelques applications proposant cette fonction : 1.fr, Cocon.se, Yourtextguru et bien d'autres. Pour vous permettre de mieux comprendre le concept, nous avons exporté le champ sémantique du mot clé "Rachat de crédit" proposé comme exemple gratuit dans l'outil métamots de cocon.se :

Analyse sémantique - métamots - idéveloppement

La rédaction web en pleine transition

Depuis quelque temps, nous connaissons une transition importante dans la manière d'aborder la création de contenu sur le web : la domination du mobile et l'arrivée de la recherche vocale. Si cette deuxième reste encore anecdotique, la navigation sur mobile devient, quant à elle, un sujet important à intégrer au plus vite dans vos stratégies de content marketing.

Tout rédacteur web est au courant qu'on ne produit pas de la même manière lorsqu'on sait que notre article/page sera plus lu sur mobile que sur desktop. On aère encore plus les contenus, on fait des paragraphes plus courts, on ne fait pas d'article trop long, etc.

Tous les éléments traités dans cette page peuvent vous servir de base pour définir votre propre stratégie de rédaction web. Votre cible, votre outil web et les supports utilisés par votre audience doivent vous orienter vers des pratiques adaptées à votre projet.