7 tendances e-commerce pour 2021

Ces dernières années, le paysage de l’e-commerce mondial a connu une ascension plus que remarquée. Soutenu par des mastodontes comme Amazon ou Cdiscount, le secteur du commerce en ligne est de plus en plus ancré dans les habitudes des consommateurs.

Elle est loin l’époque où l’on craignait pour la sécurité des paiements en ligne. Désormais les grandes et petites enseignes le savent : tout commerce doit développer sa présence sur internet.

Les récents évènements liés à la pandémie du Covid ne font que confirmer cette tendance. Pour s’affranchir d’une zone de chalandise et d’un public limité, les commerçants doivent anticiper, ou au moins réagir, et développer leurs ventes en ligne grâce aux différents canaux et aux nombreuses opportunités de croissance qu’ils représentent.

Univers en perpétuelle évolution par nature, l’e-commerce se renouvelle en permanence. Nous vous proposons un état des lieux des tendances e-commerce pour l’année 2021. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, loin de là, tant les sujets liés au e-commerce sont vastes. On peut voir cette liste comme celle qui nous paraît la plus réaliste pour développer de nouvelles opportunités de business en ligne.

La réalité augmentée, visualisez ce que vous achetez

réalité augmentée SaatchiL’application de Saatchi Art permet de visualiser les œuvres directement sur les murs de son appartement

La réalité augmentée, aussi appelée AR, est de plus en plus présente dans notre quotidien. C’est donc tout naturellement que son application se développe jusqu’au e-commerce. L’AR permet de visualiser un savant mélange de monde réel et de monde numérique à l’aide d’un smartphone, d’un casque ou de tout autre matériel adapté.

Certains acteurs du secteur l’ont déjà très bien intégré dans leur stratégie. On peut penser à la plateforme de vente d’art saatchiart.com et notamment à son application mobile qui vous permet de visualiser les œuvres d’art directement sur les murs de votre appartement. Les décisions d’achat sont ainsi considérablement optimisées. On voit ce qu’on achète dans des conditions extrêmement proches de la réalité.

Les équipes marketing ont encore tout à découvrir quant aux limites de la réalité augmentée. Cette nouvelle tendance a clairement de belles années de croissance devant elle. Les technologies liées de près ou de loin à l’AR tendent à devenir omniprésentes dans un monde de plus en plus centré sur le comportement des internautes.

La recherche vocale, gardez vos mains libres

amazon alexaAlexa : la célèbre enceinte connectée d’Amazon

De plus en plus de ménages s’équipent d’enceintes connectées comme Amazon Alexa ou Google Home Assistant. Une proportion croissante de la population se fie à ces appareils vocaux permettant d’obtenir toutes sortes d’informations : le temps qu’il fera demain ou encore des infos sur un produit ; tout en gardant les mains libres.

Imaginez-vous renouveler votre commande de croquettes pour chien ou commander votre diner sans aucune interaction physique avec votre appareil. La technologie est disponible, il n’y a plus qu’à démocratiser la pratique dans le commerce électronique. Le potentiel est énorme et reste pourtant encore majoritairement inexploité.

La tendance sera très certainement soutenue par les géants du web ayant un intérêt commercial derrière tout ça comme Amazon ou Google. S’agit-il de la prochaine norme e-commerce inévitable pour tout magasin souhaitant se développer sur le web ? Tenez-vous prêt, votre tour pourrait très vite arriver.

La personnalisation de la navigation grâce au big data

personnalisation de l'UXUne UX adaptée à chacun de vos visiteurs augmentera leur niveau de satisfaction

Tout le monde le sait, aujourd’hui, de nombreuses données personnelles sont enregistrées sur les différents sites que l’on visite. Malgré une grande prévenance sur le traitement de ces données notamment avec le RGPD, il est important de comprendre que certaines applications n’ont pas pour but de manipuler l’utilisateur contre son gré.

En effet, imaginez-vous une personne visitant tous les matins le même site d’info généraliste et ne cliquant que sur les articles traitant de la bourse et de l’entrepreneuriat. Ne serait-elle pas ravie qu’une page d’accueil centrée sur ses intérêts lui soit proposée automatiquement ?

Qu’il s’agisse d’un e-commerce, d’un média ou encore d’un site de marque, l’intelligence artificielle fusionnée au big data permettra à court terme de mettre en application ce genre de concept d’ultra-personnalisation de la navigation.

Les internautes aiment savoir que les sites qu’ils visitent se soucient de leurs goûts et de leurs préférences de navigation. L’IA permettra même de proposer des contenus différents suivant le comportement et l’humeur présumée des visiteurs.

Les chatbots, des outils en évolution constante

Au centre de nombreuses discussions liées à l’IA depuis maintenant quelques années, les chatbots ont su se développer et devenir bien plus qualitatifs avec les années. Ils permettent aux e-commerçants de communiquer directement avec leurs clients en apportant des recommandations pertinentes basées sur une analyse précise des questions de l’utilisateur. Ce processus d’optimisation de la conversion automatisé est un gain de temps énorme, notamment pour les grosses voire très grosses structures.

Aujourd’hui les internautes sont habitués à ces bots et ont développé une certaine capacité d’adaptation dans la manière d’exprimer leur besoin. Les clients sont de plus en plus adeptes de ces robots, car ils permettent d’avoir une réponse très rapide aux questions les plus simples.

Les experts estiment que plus des trois quarts des e-commerces proposeront un chatbot dans les prochaines années. Avec l’évolution permanente de l’intelligence artificielle, on peut s’attendre à un développement des capacités de réponse de ces robots dans le futur. Affaire à suivre !

Le boom du recommerce

RecommerceLe recommerce est le commerce de seconde main en ligne

Ce terme vous est peut-être encore inconnu. Qu’est-ce que le recommerce ? Il s’agit tout simplement du commerce de seconde main sur internet.

Cette tendance n’est pas nouvelle, mais connait une sorte de renaissance avec l’engouement des nouvelles générations pour la consommation écoresponsable et consciente. En effet, acheter un article de seconde main a un impact considérablement plus faible sur l’environnement que l’acquisition d’un produit neuf.

Il existe quelques géants du web dans ce domaine. On pense ici à leboncoin.fr ou encore à l’application de vêtements de seconde main Vinted. Tous deux ont su tirer parti de cette tendance qui n’est pas près de s’arrêter.

L’e-commerce éthique, une tendance écologique et responsable

Très proche des valeurs du recommerce, l’e-commerce éthique se trouve sous les projecteurs depuis quelques mois. En effet, les consommateurs tiennent de plus en plus à acquérir des biens en accord avec leurs valeurs personnelles.

Qu’il s’agisse du lieu de conception, de l’origine des matières premières, du respect de l’environnement ou encore de l’implication de l’e-commerçant dans des associations, chacun est libre de choisir un commerçant en adéquation avec ses propres valeurs.

Une nouvelle tendance dans la tendance est l’e-commerce éthique qui n’oublie en aucun cas l’esthétique des produits. En effet, dans la pensée collective, un commerce éthique met plus en avant des valeurs que des produits. On se retrouvait souvent avec des produits éthiques, mais pas particulièrement séduisants. Ce n’est plus tellement vrai. L’e-commerce de prêt-à-porter éthique leditorial-boutique.com en est un savant précurseur.

Le social selling, la norme de l’influence

instagramAchetez vos articles directement depuis les posts de votre feed

Instagram est devenu le temple du social selling. L’entreprise appartenant au groupe Facebook a compris bien avant tout le monde la puissance des recommandations placées directement dans les posts.

Le concept est simple : vous voyez une photo présentant un produit qui vous plait, le lien se trouve directement sur cette même photo. Plus besoin de chercher le nom du produit dans les commentaires ou sur le site de la boutique. Le processus de conversion est optimisé au maximum, il n’y a qu’une étape de la découverte du produit à l’ajout au panier.

La firme américaine a su mettre en place différentes approches stratégiques pour proposer de plus en plus de manières de présenter un produit. On peut penser au développement du swipe up dans les stories par exemple.

L’engouement des annonceurs pour ces nouveaux canaux va surement influencer les concurrents directs à développer eux aussi de nouvelles technologies et de nouveaux outils commerciaux créatifs et originaux. L’avenir nous le dira.