Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Final Fantasy II

Aucun commentaire

Suite au succès du premier jeu Final Fantasy, la société Square ne perd pas de temps et s'attèle aussitôt au développement de Final Fantasy II, qui n'est pas à proprement parler une suite, mais plutôt une nouvelle histoire qui se déroule dans un univers proche de celui du premier épisode. Ce deuxième jeu de la série sortira sur Famicom au Japon en 1988, un an seulement après la sortie du premier. Bien plus tard, il sera réédité sur GBA, PS, PSP...

Au lancement, le joueur découvre les quatre personnages qui constitueront son équipe, trois garçons et une fille. Cette fois-ci, aucun choix de classe n'est proposé. Les personnages sont entièrement prédéterminés et l'utilisateur a seulement la possibilité de nommer les héros. La version sur Famicom ne propose pas de noms par défaut, mais sachez qu'ils se nomment originellement Frioniel, Leonheart, Maria et Guy. Libre à vous de respecter les noms d'origine ou d'en choisir de nouveaux.

 

ff2-frioniel ff2-leon ff2-maria ff2-guy

Frioniel, Leonheart, Maria et Guy, tirés de la version PSP

 

L'histoire se déroule dans le royaume de Palamecia, où le vil Empereur a pactisé avec le mal et invoqué des monstres pour faire régner la terreur et asservir son peuple (quel charmant personnage !). Les quatre adolescents que le joueur incarne sont originaires de la ville de Phyn, et lorsque celle-ci est attaquée par l'Empire et que leurs parents se font tuer, ils n'ont d'autre choix que de tenter de s'enfuir. Le jeu démarre directement avec une scène de combat, où ils affrontent quatre chevaliers impériaux qui tentent de les arrêter. Et plus que tenter, ils y parviennent sans le moindre mal et mettent les quatre héros K.O. en un ou deux tours. Hop, fin du jeu. Bon, non, le jeu n'est pas fini mais soyons clairs : votre premier combat dans Final Fantasy II se soldera par une défaite cuisante.

ff2-nes-1 ff2-nes-2

Premier combat sur la version Famicom : difficile de lutter...

Lors de sa fuite de Phyn, la princesse Hilda découvre les jeunes blessés et les amène à Altea, bastion de la résistance contre l'Empire. Ils sont soignés par le mage blanc Minh, mais lorsqu'ils reprennent leurs esprits, ils découvrent que Leonheart a disparu...

Le scénario de Final Fantasy II est considérablement plus évolué que celui de Final Fantasy (déjà, les quatre héros ne sont pas juste des guerriers sortis du fin fond d'une prophétie obscure !). Les nouveaux personnages que le joueur rencontrera tout au long de l'aventure ont chacun leur caractère, leur passé, leurs histoires d'amour... immergeant le joueur dans l'intrigue et améliorant drastiquement son expérience de jeu tout au long de cet épisode (il s'agit globalement d'un trait caractéristique de la série Final Fantasy que l'on retrouvera dans tous les jeux par la suite).

Une autre différence majeure avec Final Fantasy, premier du nom, est l'abandon du système de niveaux. Précédemment, chaque combat rapportait de l'expérience aux personnages, qui gagnaient ensuite des niveaux augmentant leurs compétences (force, magie, barre de vie, etc.). Ici, ce sont directement les compétences en elles-mêmes qui augmentent, selon l'utilisation qui a été faite de celles-ci durant le combat. Concrètement, si vous décidez de constamment utiliser l'arme d'un personnage pour attaquer, il deviendra plus fort dans la maîtrise de cette arme. Si vous décidez de ne le faire utiliser que des sorts, sa magie deviendra plus puissante. De ce fait, on comprend que le système de classe n'est pas réellement nécessaire dans Final Fantasy : le joueur peut contrôler l'évolution de ses héros par les actions qu'il leur fait faire.

Au delà de cet aspect technique, les combats ressemblent fortement à ceux de Final Fantasy I : on retrouve la vue de côté et les actions au tour par tour. On notera tout de même qu'à l'occasion, un personnage viendra grossir les rangs de l'équipe et participera aux combats avec les trois jeunes héros (oui trois, puisque Leonheart est introuvable... vous suivez ?).

ff2-gba-1 ff2-gba-2 ff2-gba-3

Sur GBA, un combat avec Minh dans l'équipe, un dialogue où le joueur peut prononcer des mots, et une cinématique qui montre le gros vaisseau de guerre construit par le terrible Empire !

Le système de dialogue est également revu et les personnages ont acquis la capacité de parler (woohoo !). Enfin, plus concrètement, certains mots prononcés par les PNJ peuvent être "appris" puis répétés à d'autres personnages pour déclencher de nouvelles séquences de dialogue. De manière analogue, il est possible de montrer un objet à un PNJ pour lui en faire parler.

Enfin, on notera l'apparition d'un élément récurrent et emblématique de la série Final Fantasy : le Chocobo ! Ce volatile jaune, à peu près à mi-chemin entre un poulet et un autruche, peut sans aucun doute être considéré comme la mascotte de la série Final Fantasy. Suite à son apparition dans ce deuxième jeu, il sera présent dans tous les suivants et plusieurs autres jeux lui seront même entièrement dédiés. Terriblement rapide, le Chocobo peut être utilisé comme une monture et permet d'esquiver les combats aléatoires dans l'overworld. Pratique !

 

ff2-chocobo

Le Chocobo : la créature la plus adorable du monde de Final Fantasy <3

 

Contrairement au premier jeu Final Fantasy, Final Fantasy II ne sortira pas aux Etats-Unis dans les années 90, bien qu'un prototype ait été conçu. Mais grâce aux rééditions sur PlayStation (dans la compilation Final Fantasy Origins) et Game Boy Advance (dans la compilation Final Fantasy I & II: Dawn of Souls), les petits Américains et Européens pourront tout de même y jouer, à partir de 2003.

Les graphismes et la bande son sont, cette fois encore, largement améliorés. L'histoire reste cependant fidèle au jeu d'origine sur Famicom, mis à part le renommage intensif des personnages et des lieux (pour faciliter l'immersion du joueur, je présume).

Alors, prêts à parcourir le vaste monde ?

ff2-map

C'est tout pour ce deuxième épisode ! Je vous dis à très bientôt (en 1990, pour être précis) pour la sortie de Final Fantasy III.

Posté dans : Geek
Mots-clés : Famicom, Final Fantasy, jeu vidéo, Nintendo

Ajouter un commentaire