Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les consoles Nintendo (7/9) : la série des DS (2004-2013)

Aucun commentaire

Voilà 3 semaines que cette saga ne fait que parler des consoles de salon de Nintendo, il est temps de revenir faire un tour du côté des consoles portables ! Nous avons vu dans les précédents articles comment la PlayStation de Sony avait détrôné Nintendo en tant que leader du marché des consoles de salon. Autant vous dire que la société japonaise n'a pas l'intention de laisser l'histoire se reproduire sur le marché des consoles portables.

Nous sommes en 2003, la Game Boy Advance SP est la dernière console portable en date de Nintendo. La société décide de concevoir une nouvelle machine pour faire patienter les joueurs en attendant la sortie de la prochaine Game Boy : la Nintendo DS. "DS" pour "Dual Screen" : en effet la console est dotée de deux écrans rétro-éclairés, dont un tactile. A cela s'ajoutent notamment un microphone et le Wi-Fi intégré qui permet de connecter jusqu'à 16 consoles entre elles. Ces fonctions vont permettre d'introduire de nouveaux modes de jeu, utilisant le stylet de l'écran tactile ou invitant l'utilisateur à parler ou à souffler dans le microphone pour interagir avec le jeu. La Nintendo DS sort fin 2004 aux Etats-Unis et au Japon (en 2005 en Europe).

Nintendo DS, DS Lite, DSi et DSi XLDe gauche à droite : la Nintendo DS, DS Lite, DSi et DSi XL

A peu près au même moment, Sony sort sa première console de jeux vidéo portable : la PlayStation Portable, communément abrégée PSP. Moins originale en termes de fonctionnalités, elle demeure une concurrente de taille pour la DS grâce à sa qualité d'image approchant celle de la PlayStation 2 et son navigateur internet.

Mais encore une fois, ce sont les jeux qui vont faire la différence. De nombreux jeux DS rencontrent un succès immédiat, comme Super Mario 64 DS, le Programme d'entraînement cérébral du Dr Kawashima : Quel âge a votre cerveau ?, Nintendogs ou encore Mario Kart DS. Par ailleurs, notons que la Nintendo DS est toujours capable de lire les jeux de Game Boy Advance !

Programme d'entraînement cérébral du Dr Kawashima : Quel âge a votre cerveau ? Nintendogs Mario Kart DS

Fin 2005, la Nintendo DS se vend à plus de 500 000 exemplaires par semaine, et le succès ne s'arrête pas là. Début 2006, Nintendo sort la Nintendo DS Lite, 41% plus petite et 21% plus légère que la DS. De plus, la luminosité et le contraste des écrans sont améliorés et la durée de vie de la batterie est allongée. Sa sortie est suivie de prêt par celle de Pokemon Diamant et Perle et de New Super Mario Bros., qui contribuent à maintenir les ventes. New Super Mario Bros. est par ailleurs le jeu le mieux vendu sur cette console, et se classe dans le top 10 des jeux les plus vendus de l'histoire (toutes consoles confondues).

En 2008, après plus de 72 millions d'exemplaires de Nintendo DS vendus dans le monde, une nouvelle petite soeur rejoint la famille : la Nintendo DSi. Elle se voit pourvue d'un lecteur de cartes SD, d'un navigateur web, mais aussi de deux caméras permettant la prise de photos, sauvegardées sur une carte SD. Malheureusement, pour gagner de la place, les concepteurs retirent le lecteur de cartouche qui permettait la rétrocompatibilité avec les jeux GBA. En 2009, Nintendo sort une nouvelle version de la DSi, la DSi XL qui dispose d'une surface d'écran presque doublée.

La Nintendo DS devient au cours du mois de décembre 2012 la console la plus vendue de tous les temps, prenant la place de la PlayStation 2 de Sony (Vengeance ! Hélas, la PS2 a depuis repris sa place en haut du classement...).

Si elle devait au départ servir à passer le temps d'ici la sortie de la Game Boy Advance Micro, vous aurez compris qu'il n'en est finalement rien. C'est toute une nouvelle série qui est lancée !

Nintendo 3DS, 3DS XL et 2DSDe gauche à droite : la Nintendo 3DS, 3DS XL et 2DS

Début 2011, la firme de Kyoto sort la Nintendo 3DS au Japon, suivie dès l'année suivante de sa version "grand format" la Nintendo 3DS XL (oui, ça manque un poil d'originalité dans le nommage). Cette nouvelle mouture était très attendue depuis son annonce, en raison de sa nouveauté révolutionnaire : la 3DS dispose d'un affichage en 3D auto-stéréoscopique (sans lunettes) !

Les jeux exploitent donc aussitôt cette nouvelle capacité : Pokémon X et Y, Super Mario 3D Land, Mario Kart 7 ou encore The Legend of Zelda: Ocarina of Time 3D. Notez qu'ici encore, la console est capable de lire les cartouches pour Nintendo DS, permettant ainsi aux joueurs de conserver leurs anciens jeux.

Pokemon X Super Mario 3D Land The Legend of Zelda: Ocarina of Time

La Nintendo 3DS se vend à plus de 43 millions d'exemplaires, loin devant sa concurrente, petite sœur de la PSP, la PlayStation Vita.

En Octobre dernier, Nintendo sort la Nintendo 2DS, une console compatible avec les jeux DS et 3DS mais sans les fonctionnalités de la 3D. Elle n'est pas pliable comme ses aînées, mais est en revanche beaucoup plus résistante.

Si la Nintendo 2DS peut sembler être, au premier abord, un considérable retour en arrière technologique, elle offre plutôt une alternative intéressante à la 3DS. En effet, il n'est pas recommandé pour le très jeune public de jouer avec la 3D relief activée ; grâce à la 2DS, Nintendo veut tenter de conquérir ces acheteurs potentiels (ou plutôt leurs parents). Par ailleurs, certains considèrent déjà la 3D comme "passée de mode" et seront donc ravis de pouvoir jouer en 2D aux très bons jeux sortis sur Nintendo 3DS.

Fiou ! Pire que celle des Game Boy, la série des DS compte donc 7 modèles sortis en seulement 9 ans. Le succès de celle-ci renforce la place de leader de Nintendo sur le marché des consoles portables, laissant Sony loin derrière... mais jusqu'à quand ?

La semaine prochaine, nous nous attaquons à une autre révolution du jeu vidéo : la reconnaissance de mouvements avec la Wii.

Posté dans : Geek
Mots-clés : consoles, jeu vidéo, Nintendo, Nintendo DS

Ajouter un commentaire