Le blog - idéveloppement : agence web Bordeaux utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les consoles Nintendo (9/9) : la Wii U (2012)

Aucun commentaire

Ça y est, c'est déjà le dernier article de cette série dédiée aux consoles Nintendo. Nous avons suivi ensemble les succès et les échecs de la compagnie japonaise : nous l'avons vue s'imposer sur le marché des consoles portables, nous l'avons vue perdre sa place sur le marché des consoles de salon. Et si la Wii a permis à Nintendo de se refaire une santé en touchant un public inter-générationnel souvent nouveau dans le monde du jeu vidéo, la société n'a pas l'intention de s'en tenir là : elle doit reconquérir son public de gamers qu'elle a quelque peu perdu depuis... la Nintendo 64, environ.

C'est dans cette optique que la compagnie décide de créer un nouveau système de jeu, capable de concurrencer la Xbox 360 et la PlayStation 3. La nouvelle console, la Wii U, est présentée pour la première fois, sous la forme d'un prototype, lors de l'E3 (Electronic Entertainment Expo) 2011. Aussitôt, l'action en bourse de Nintendo s'effondre : les investisseurs ne semblent pas du tout convaincus par cette nouvelle mouture de la firme japonaise.

Wii U

C'est finalement fin 2012 que la console voit le jour. Légèrement plus grande que sa soeur, la Wii U se dote de graphismes HD tout en restant rétrocompatible avec les jeux Wii. Mais la nouveauté la plus flagrante de la console est sa manette principale : le Wii U GamePad. Il est doté d'un écran tactile, d'une caméra, d'un microphone et de haut-parleurs stéréo. Par ailleurs, à l'instar de la Wiimote, il est capable de détecter les mouvements dans l'espace et de vibrer. L'écran peut reproduire simplement l'image affichée sur la télévision ou apporter des informations supplémentaires au joueur durant le jeu. Il est également possible d'activer le mode "Off-TV Play" pour éteindre la télé et jouer comme sur une console portable (ou presque, il faut tout de même rester à proximité de la Wii U). En mode multijoueur, Nintendo introduit un gameplay asymétrique où un seul joueur utilise le GamePad tandis que les autres se contentent de Wiimote.

Dans Assassin's Creed III et dans The Legend of Zelda: The Wind Waker HD, il affiche une carte interactive. Dans New Super Mario Bros. U, quatre joueurs peuvent contrôler les différents personnages à la Wiimote tandis qu'un cinquième les assiste en posant de nouvelles plateformes à l'aide du GamePad. Similairement, dans Rayman Legends, le joueur utilisant le GamePad contrôle Murphy, qui peut assister les autres personnages en coupant des lianes ou en activant des mécanismes. L'utilisation du GamePad dépend donc entièrement des jeux et dans certains, son utilité peut être clairement remise en question.

Assassin's Creed III New Super Mario Bros. U Rayman Legends

Au 31 décembre 2013, la Wii U s'est vendue à moins de 6 millions d'exemplaires dans le monde... soit trois fois moins que la Wii. Les deux concurrentes sorties en fin d'année dernière, la Xbox One et la PlayStation 4, connaissent à l'inverse un véritable succès. C'est un coup dur pour Nintendo, qui subit une importante perte d'exploitation. La compagnie reconnaît avoir mal communiqué autour des concepts apportés par la Wii U et a annoncé son intention de sortir des jeux qui n'auraient pas pu exister sans le GamePad. Cela suffira-t-il à relancer les ventes et à survivre à la concurrence ?

Nous aurons l'occasion de reparler de la Wii U puisque la sortie de Mario Kart 8 approche à grands pas... et je crains que nous ne résistions pas à la tentation d'acheter la console pour dévorer ce nouvel opus !

Mario Kart 8

C'est la fin de cette saga sur les consoles Nintendo. J'espère que ça vous a plu et que nous nous retrouverons prochainement pour une nouvelle série ! A bientôt !

Posté dans : Geek
Mots-clés : consoles, jeu vidéo, Mario Kart Wii, Nintendo, Wii U

Ajouter un commentaire